Gaullistes d'aujourd'hui

débats, opinions, actualités
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 La dérobade socialiste

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jean-Jack
Admin
avatar

Nombre de messages : 289
Date d'inscription : 25/09/2006

MessageSujet: La dérobade socialiste   Ven 15 Jan - 17:38

Lors du débat télévisé sur France 2 le 14 janvier 2010, le représentant socialiste Vincent PEILLON, a déclaré forfait de façon inélégante et somme toute, conforme à ce que l'on peut attendre d'un élu socialiste, toujours très prompt à donner des leçons de morale à la planète, mais se révélant incapable d'adopter une attitude responsable et digne.
Les socialistes ont dit dès le début, qu'ils ne participeraient pas au débat sur l'identité nationale.
Seraient-ils à court d'arguments?
L'identité nationale serait-elle pour eux un sujet tabou?
Pourquoi avoir dès lors jouer la posture du participant?
Force est de constater qu'en déclarant forfait tout en l'ayant prémédité, Vincent PEILLON contribue à ajouter du discrédit à la classe politique, confirmant qu'en France, l'arbitraire et la discrimination sont des pratiques coutumières des élus de gauche.
Eric BESSON ayant été socialiste, appartenant désormais au gouvernement de François FILLON, a démontré sa solidité à mener un débat et sa disponibilité à l'écoute de l'autre.
Il est constaté que les socialistes ayant rejoint Nicolas SARKOZY se révèlent meilleurs, que lorsqu'ils étaient englués dans le marigot socialiste.
A croire que Nicolas SARKOZY avait raison lorsqu'il déclarait être le DRH du parti socialiste, en pensant probablement à Eric BESSON, Bernard KOUCHNER, Jean-Marie BOCKEL, Jack LANG et Michel ROCARD!
Intelligemment, Eric BESSON n'a pas refusé de débattre avec Marine Le PEN.
Pour celles et ceux qui en douteraient, le Front National est un parti politique républicain, puisque légal et financé par les contribuables.
Eric BESSON en bon républicain, a tout naturellement accepté de débattre avec une élue d'un parti politique républicain.
Marine Le PEN a semblé déstabilisée, lorsqu'Eric BESSON lui a demandé si elle confirmait que la France était le pays de la race blanche!
Elle a botté en touche en répondant que non, pensant aux français d'outre-mer!
La réponse s'impose pourtant d'elle-même.
La France appartient au continent géographique européen, qui est jusqu'à plus ample informé, le berceau de la race blanche.
Nier l'évidence serait-il le passeport de l'attitude politiquement correcte?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gaullisteaujourdhui.cultureforum.net
 
La dérobade socialiste
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gaullistes d'aujourd'hui :: Politique française :: politique post-présidentielle-
Sauter vers: