Gaullistes d'aujourd'hui

débats, opinions, actualités
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Nicolas SARKOZY et le Gaullisme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jean-Jack
Admin
avatar

Nombre de messages : 289
Date d'inscription : 25/09/2006

MessageSujet: Nicolas SARKOZY et le Gaullisme   Dim 13 Mai - 19:02

Dans ses discours de la campagne électorale, Nicolas SARKOZY issu du RPR, puis Président de l'UMP, a davantage fait référence à des socialistes emblématiques tels Léon BLUM et Jean JAURES, qu'à Charles de Gaulle dont pourtant le RPR se réclamait!
Est-ce à dire que le nouveau Président de la République a cédé comme tant d'autres à la démagogie électorale?
Nul ne peut affirmer si les gaullistes se sentent concernés par les projets de SARKOZY, mais il est acquis que tous les gaullistes n'ont pas voté pour lui.
A cela plusieurs raisons: l'allégeance déplacée et indécente à Georges BUSH, le OUI au projet de traité constitutionnel européen rejeté par 55% des français le 29 mai 2005, la remise en cause du principe de laïcité de la loi de 1905 séparant la loi de la foi, par le financement public de la construction des mosquées...etc...
Les piliers du Gaullisme étant selon nous constitués par le courage, l'abnégation et la probité, ne semblent pas être incarnés par Nicolas SARKOZY qui appartient à une génération d'hommes politiques avides de pouvoir pour le pouvoir, c'est à dire pour des raisons alimentaires, occultant le concept de l'intérêt général, dénommé intérêts supérieurs du pays par Charles de GAULLE.
Faire carrière est l'obsession des candidats aux diverses élections.
L'intérêt général est une notion abstraite, qui est rarement la préoccupation essentielle des élus d'aujourd'hui.
L'actualité nous révèle quotidiennement des exemples confirmant cette didtance avec l'intérêt général, en dépit des déclarations oeucuméniques à ce sujet.
Les exemples divers de la corruption ne contribuent pas à grandir la fonction élective de l'homme politique.
Le contre exemple du gaullisme est donné par cet homme au "look" dit "moderne", à la personnalité morale plus que trouble, ayant assumé des fonctions ministérielles, condamné par la justice pour divers délits d'escroquerie, mais toujours présent dans le débat politique et invité on ne sait à quel titre sur les plateaux de télévision.
SARKOZY lui-même, n'a pas hésité ès qualité président de l'UMP, à recycler des élus du FN, que pourtant il dit abhorrer, tout comme il a accepté qu'un repris de justice soit le président UMP d'une fédération départementale!
Dès lors, que devons-nous attendre du nouvel élu suprême, qui doit être au service de la France?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gaullisteaujourdhui.cultureforum.net
 
Nicolas SARKOZY et le Gaullisme
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les amis du barrage s’adressent à Nicolas Sarkozy
» Polémique au Québec après la visite de Nicolas Sarkozy
» Pédophilie : Nicolas Sarkozy ne veut pas polémiquer
» Que va devenir Nicolas Sarkozy ?
» A Cannes, Nicolas Sarkozy s’est fait remonter les bretelles par sa femme

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gaullistes d'aujourd'hui :: Politique française :: La politique et les médias.-
Sauter vers: